Gastrostomies, jéjunostomies : indications Stomies : complications Stomies : suivi Le bouton de gastrostomie



Cancer - Nutrition orale - Stomies - Gastrotomies, jéjunostomies : indicationsGastrostomies, jéjunostomies : indications

  1. Gastrostomie et jéjunostomie sont destinées à la nutrition entérale de longue durée.
  2. Elles sont adaptées à la nutrition entérale à domicile : leur gestion est plus facile que les sondes, elles présentent moins de complications, elles sont plus discrètes.
  3. Leurs principaux inconvénients sont :
    • le placement : il doit être réalisé sous anesthésie locale (en cas de placement radiologique) ou générale (en cas de placement per-endoscopique), il nécessite un opérateur entraîné et une hospitalisation courte, il présente un risque de complication lors de la pose (surtout si la dénutrition est sévère avec une forte corticothérapie),
    • les contre-indications de mise en place, à savoir, principalement, ascite (épanchement de liquide dans la cavité du péritoine), trouble de coagulation, impossibilité d'accoler l'estomac à la paroi (obésité morbide, parfois chirurgie antérieure).


Stomies : complications

  1. Complications de la pose
    La pose de la stomie peut être impossible à cause :
    • d'une impossibilité de franchir une sténose œsophagienne (endoscopie),
    • d'une impossibilité d'accoler les deux parois, due à une interposition hépatique ou colique entre les parois.
    Les autres complications lors de la pose sont principalement : une douleur locale, une péritonite (rare), une infection du site.
  2. Complications secondaires
    • un défaut d'étanchéité avec lésion cutanée péristomiale,
    • une chute de la sonde (il faut alors intervenir en urgence car l'obstruction de l'orifice peut être rapide),
    • une obstruction de la sonde
    • des douleurs locales (rechercher une infection, un système de maintien trop serré).


Cancer - Dénutrition - Stomies : complicationsStomies : suivi

  1. La surveillance concerne l'étanchéité, la propreté du dispositif, l'absence de douleur, le rinçage correct de la sonde.
  2. Comme pour les sondes nasales, l'éducation du patient est indispensable (hygiène, entretien, surveillance).


Cancer - Dénutrition - Stomies : le bouton de gastronomieLe bouton de gastrostomie

  1. C'est un système de gastrostomie présentant son orifice de connexion et d'occlusion au ras de la peau (pas de tuyau qui pend le long de l'abdomen comme dans une gastrostomie). La longueur du système doit être adaptée à l'épaisseur de la paroi abdominale du patient.
  2. Sa mise en place a lieu rarement d'emblée (sauf dans des cas particuliers chez l'enfant, ou en cas de mise en place chirurgicale), mais plutôt 2 à 3 mois après la pose d'une gastrostomie.
  3. Son principal avantage est sa discrétion et la facilité d'habillage (par rapport à la gastrostomie).