Principe Conséquences de la dénutrition sur l'organisme Augmentation du risque de complications Augmentation des durées d'hospitalisation Réduction de la qualité de vie Diminution de l'arsenal thérapeutique Réduction des doses de chimiothérapie Moins bonne réponse aux traitements


Cancer - Conséquences de la dénutrition : PrincipePrincipe

  1. La dénutrition chez un patient cancéreux a des conséquences directes sur son état général, mais intervient aussi tant dans l'efficacité que dans la faisabilité même des traitements du cancer.


Cancer - Conséquences de la dénutrition sur l'organismeConséquences de la dénutrition sur l'organisme

Le défaut de nutriments spécifiques ou d'énergie nécessaires au métabolisme et aux fonctions cellulaires spécifiques entraîne une réduction des capacités :

  1. fonctionnelles : fatigue, fatigabilité et donc diminution de l'activité physique
  2. immunitaires : risque d'infection accru
  3. de cicatrisation et de réparation cellulaire


Cancer - Dénutrition : Augmentation du risque de complicationsAugmentation du risque de complications

La dénutrition provoque :
• une majoration des risques de complications infectieuses
• une majoration du risque thérapeutique : toxicité des chimiothérapies, complications post-opératoires…


Cancer - Dénutrition : Augmentation des durées d'hospitalisationAugmentation des durées d'hospitalisation

Les complications liées directement ou indirectement à la dénutrition du patient, amènent une augmentation du temps d'hospitalisation. Ceci entraîne des coûts financiers importants et accaparent des ressources de personnel et de matériel.


Cancer - Dénutrition : Réduction de la qualité de vieRéduction de la qualité de vie

Les atteintes fonctionnelles (fatigue, fatigabilité) ont un impact direct sur la perception de leur qualité de vie par les patients. Le prolongement de l'hospitalisation, du fait de la dénutrition, peut être perçu comme une moindre qualité de vie par le patient qui préfèrerait rentrer chez lui.


Cancer - Dénutrition : Diminution de l'arsenal thérapeutiqueDiminution de l'arsenal thérapeutique

  1. La dénutrition entraîne une diminution de l'arsenal thérapeutique (chirurgie ou chimiothérapie notamment), alors même que le traitement du cancer nécessite souvent la mise en œuvre séquentielle d'une ensemble de thérapies convergentes, dont seule l'association mène à la réussite.

  2. Par exemple, une dénutrition importante peut être incompatible avec une chirurgie lourde d'exérèse tumorale. L'arsenal thérapeutique se réduit alors à la chimiothérapie ou la radiothérapie palliatives.


Cancer - Dénutrition : Réduction des doses de chimiothérapieRéduction des doses de chimiothérapie

Dans le cadre de la mis en œuvre notamment d'une chimiothérapie et compte-tenu de la toxicité potentielle de ces traitements, la dénutrition impose souvent :

  1. de diminuer les doses administrables (et donc l'efficacité du traitement),
  2. une réduction ou un espacement des cures,
  3. voire, dans certains cas, l'arrêt des traitements


Moins bonne réponse aux traitements

On a longtemps incriminé une agressivité tumorale supérieure du fait de la dénutrition. Néanmoins, des études récentes mettent en évidence l'importance de la réduction des doses et de la faible compliance au traitement dues à la dénutrition. S'il n'est donc pas facile de savoir si c'est à cause de la plus grande virulence de la tumeur ou de la diminution des traitements mis en place, il est néanmoins indiscutable qu'une dénutrition diminue notablement l'espérance de vie des patients cancéreux.