Épidémiologie Situations à risque


Dénutrition chez la personne âgée : épidémiologieÉpidémiologie

La prévalence de la dénutrition augmente avec l'âge. On distinguera plusieurs cas de figure :

  1. À domicile
    Les données sont modérément fiables du fait du peu d'enquête réalisée à domicile. On estime que 4 à 10% des personnes âgées vivant à domicile sont dénutries. Ce chiffre est très probablement en dessous de la réalité.
  2. À l'hôpital
    Les études sont plus nombreuses et plus fiables du fait d'actions de dépistage plus fréquentes. Les données mettent en évidence que 30% à 70% des malades âgés hospitalisés sont dénutris.
  3. En institution
    Les chiffres sont très variables et on estime que 15% à 38% des personnes âgées vivant en institution sont dénutries.


Dénutrition chez la personne âgée : situations à risqueSituations à risque

  1. Chez le sujet âgé il existe des situations à risque de dénutrition qui sont dépendantes ou non de l'âge.
  2. Situations indépendantes de l'âge :
    • Cancers
    • Défaillances chroniques d'organes (insuffisance rénale, cardiaque, hépatique)
    • Troubles digestifs
    • Maladies inflammatoires chroniques
    • Infections - Ethylisme chronique
  3. Situations plus spécifiques du sujet âgé :
    • Troubles bucco-dentaires (sécheresse buccale, candidose*, hypoagueusie*, hyposialie*)
    • Troubles de la déglutition
    • Troubles de l'humeur (syndromes dépressifs)
    • Maladies neurologiques (accident vasculaire cérébral, maladie de Parkinson…)
    • Syndromes démentiels (maladie d'Alzheimer…)
  4. Pathologies aiguës
  5. Pathologies rhumatologiques (gonalgies*, polyarthrite…)
  6. Contexte socio-environnemental (isolement, changement d'habitude de vie…)
  7. Régimes restrictifs (sans sel, sans sucre, pauvre en lipides…)

* Candidose : infection due à des levures.
* Hypoagueusie : perte progressive du goût.
* Hyposialie : diminution de la fabrication de salive par les glandes salivaires.
* Gonalgie : douleur du genou.