Dépistage Évolution de la nutrition au cours de la maladie Troubles alimentaires Surveiller l’état nutritionnel


Quand survient la dénutrition chez l'enfant atteint de mucoviscidose : DépistageDépistage

  1. La mucoviscidose est dépistée à la naissance en France depuis 2002, après quelques expériences régionales à partir des années 80. Les formes diagnostiquées tardivement, au stade évolué avec dénutrition, ont donc quasiment disparu. Les études portant sur le dépistage ont montré que la dénutrition pouvait cependant être très précoce, parfois dès le diagnostic à quelques jours ou semaines de vie (5 à 25 % selon les critères retenus). Des études ont montré un meilleur pronostic nutritionnel en cas de dépistage, persistant des années plus tard.


Évolution de la nutrition au cours de la mucoviscidoseÉvolution de la nutrition au cours de la maladie

Le cours évolutif de la nutrition dans la mucoviscidose peut être schématisé ainsi, avec de grandes variations dans la chronologie selon les individus :

  1. Une phase de rattrapage, lorsque l’enfant est dénutri lors du diagnostic. La dénutrition dans ce cas est due à l’insuffisance pancréatique, présente chez 90 % des enfants (nous laisserons à part les maladies révélées par une obstruction intestinale à la naissance, l’iléus méconial, dont la moitié environ ont des complications digestives qui posent des problèmes spécifiques). La mise en route du traitement par enzymes pancréatiques et vitamine est souvent suivie d’effets spectaculaires.
  2. Une phase d’alerte, plus ou moins tardive (de quelques mois a quelques années voire décennies) où les paramètres de croissance sont moins favorables. Ces problèmes sont secondaires, le plus souvent, à l’évolution de la maladie respiratoire, insidieuse ou bruyante. Ils faut rechercher également un diabète ou un mauvais suivi du traitement.
  3. Une phase d’intervention, avec un traitement nutritionnel actif pour permettre le meilleur statut nutritionnel possible dans le cadre de la prise en charge globale de la maladie évoluée.


Troubles alimentaires chez l'enfant atteint de mucoviscidose : DépistageTroubles alimentaires

  1. Certains enfants se distinguent par une évolution d’emblée marquée par des difficultés d’équilibre du régime et des enzymes pancréatiques (insuffisance pancréatique rebelle), d’autres manifestent une anorexie psychogène parfois précoce qui va venir parasiter l’évolution habituelle de la prise en charge nutritionnelle. Cette anorexie est le plus souvent secondaire à une insistance pour l’alimentation de la part des parents, parfois encouragés plus ou moins directement par les médecins.

L’importance de surveiller l’état nutritionnel chez l'enfant atteint de mucoviscidoseL’importance de surveiller l’état nutritionnel

  1. Quelle que soit l’évolution de la maladie, de l’âges ou de la situation, une surveillance accrue est nécessaire : la première année de vie, la puberté et l’adolescence, l’entrée dans la vie professionnelle et la grossesse. La fille est à surveiller « de plus près », la dénutrition étant décrite comme plus précoce chez elle.