La sonde naso-gastrique La gastrostomie La jéjunostomie


Enfant et polyhandicap : nutrition artificielle par sonde naso-gastriqueLa sonde naso-gastrique

  1. C’est un fin tuyau, introduit par le nez et poussé jusque dans l'estomac. Il est fixé sur le bord de la narine et sur la joue, puis souvent passé dans le dos sous les vêtements avant d'être relié à une pompe de nutrition.
  2. La mise en place de la sonde n'est pas douloureuse, mais désagréable. Elle est changée toutes les semaines.


Enfant et polyhandicap : Nutrition artificielle - GastrostomieLa gastrostomie

  1. C’est une technique qui fournit un accès direct à l'estomac à travers la paroi de l'abdomen. Elle est posée sous anesthésie générale, soit par voie endoscopique, ce qui est plus rapide et donne lieu à moins de complications, soit par voie chirurgicale.
  2. L'intervention du chirurgien est nécessaire dans certains cas : par exemple pour traiter en même temps un reflux gastro-oesophagien ou quand la gastrostomie par voie endoscopique n'est pas possible.
  3. L'évaluation d'un reflux gastro-oesophagien et des ses complications est obligatoire avant d'envisager la pose d'une gastrostomie.



Enfant et polyhandicap : nutrition artificielle par jéjunostomieLa jéjunostomie

  1. La sonde d'alimentation est placée dans l'intestin grêle au-dessous de l'estomac, souvent pour des problèmes de vomissements ou de reflux gastro-oesophagien sévère non opérable.