Les produits délivrés par la sonde Détermination de la dose Horaires et temps de passage Débit de l'alimentation par sonde Durée de l‘alimentation par sonde Le prestataire


Enfant et polyhandicap : Les produits délivrés par la sondeLes produits délivrés par la sonde

  1. La sonde est branchée à une tubulure reliée à une pompe qui délivre le contenu d'une poche. Différents produits sont utilisables, plus ou moins riches en calories et en fibres. Le type de produit et la quantité sont établis par l'équipe médicale et diététique, et réévalués selon la croissance et la tolérance. De façon générale, les produits existants sont pauvres en sodium.
  2. Des produits de type "adulte", même donnés en quantité adaptée, font courir le risque de carence en vitamines, car l'apport vitaminique et en oligo-éléments est calculé pour être adapté aux besoin d'un adulte recevant des quantités plus importantes de ce produit.


Détermination de la doseDétermination de la dose

  1. Il est très difficile de connaître les besoins exacts en calories des enfants polyhandicapés, qui sont sans rapport avec les besoins d'un enfant du même âge, et souvent sans rapport avec les besoins pour leur poids.
  2. Une valeur de calories est initialement proposée en minorant de 20 à 30 % les apports recommandés pour l'âge chez l'enfant non handicapé. Ensuite, on mesure la tolérance (la vidange gastrique est ralentie chez ces enfants) et surtout la croissance, afin d'éviter une prise de poids trop importante ou insuffisante. Les apports en eau sont également importants à quantifier.


Enfant et polyhandicap : Horaires et temps de passage de la sondeHoraires et temps de passage

De nombreuses modalités de passage de l'alimentation sont possibles, le plus important étant que la quantité totale soit passée dans les 24 heures :

  1. passage de l'ensemble de l'alimentation par sonde la nuit,
  2. passage de l'alimentation en 4 fois le jour par sonde, pour respecter le rythme des repas, préserver le rythme faim/satiété et l'oralité,
  3. maintien, lorsque c’est possible, d'une alimentation orale en 4 repas le jour et complément la nuit ou après les repas…

Ces modalités sont adaptées aux possibilités de l'enfant et à l'organisation de la vie familiale.


Enfant et polyhandicap - Débit de l'alimentation par sondeDébit de l'alimentation par sonde

  1. Beaucoup de modalités de nutrition par sonde sont possibles. Les enfants polyhandicapés ont en général un tube digestif normal, capable de tolérer une alimentation liquide équilibrée à débit assez élevé.
  2. Parfois une intervention anti-reflux ou la pose d'une gastrostomie modifient la taille et la fonction de l'estomac, nécessitant de réduire le débit de l'alimentation de façon temporaire ou sur le plus long terme.


Enfant et polyhandicap - Durée de l'alimentation par sondeDurée de l'alimentation par sonde

  1. Tout dépend du type de handicap, de l'évolutivité, du stade et finalement de l'enfant… La situation doit être réévaluée chez des enfants au handicap stable, pour dépister une amélioration des capacités d'alimentation par l'amélioration de l'état nutritionnel et du développement. De même faut-il réévaluer les conséquences néfastes éventuelles : risque d'obésité, perte de l'oralité par des apports trop importants.
  2. Les outils du dépistage de la dénutrition sont utilisés pour surveiller la renutrition. Un suivi multidisciplinaire est indispensable : nutritionniste, diététicienne, neurologue, ORL, psychologue, stomato…


Enfant et polyhandicap - Durée de l'alimentation par sondeLe prestataire

  1. Le matériel (sondes, tubulures, pompes, produits nutritifs…) et les aliments sont fournis par un prestataire de service, sur prescription d'un médecin hospitalier. Le prestataire assure la formation des parents et est joignable en permanence en cas de problème.