Mieux diagnostiquer et prendre en charge la dénutrition : les dernières recommandations

Feb 11, 2020 par

En France, 2 millions de personnes sont touchées par la dénutrition. Sujet peu abordé, il relève pourtant d’un enjeu majeur en terme de politique sanitaire. Des médecins et des diététiciens viennent de rendre public leurs travaux visant à l’élaboration de nouvelles recommandations sur l’alimentation et les régimes à l’hôpital. La Haute Autorité de Santé, de son côté vient de rédiger des recommandations pour faciliter le diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. Zoom sur ce fléau silencieux qui peut avoir de lourdes conséquences.

Un sujet trop peu évoqué

En septembre 2019, un quatrième volet du programme national nutrition santé a été ouvert, avec des nouvelles pistes d’actions comme la prescription d’activité physique par les médecins ou la prise en charge des personnes en surpoids. Mais ce nouveau volet du PNNS comporte  également  la mise en place d’une semaine de la dénutrition, avec pour objectif de sensibiliser le grand public, mais aussi les professionnels de santé à ce sujet. En effet, peu médiatisée, la dénutrition touche pourtant en France 2 millions de personnes, dont 270 000 personnes en EPHAD et 400 000 personnes âgées à domicile. Les personnes à risque sont ainsi : les personnes âgées qui ne sont plus en capacité de faire leurs courses, mais aussi les patients atteints de cancer ne parvenant plus à s’alimenter ou encore les enfants malades épuisés. Avec un risque d’infections, de chutes, de fonte de la masse musculaire, de retentissement émotionnel voire de décès, la dénutrition est un sujet de santé publique majeur dont les experts viennent de s’emparer.

Des experts pour de nouvelles recommandations

Complexe, l’organisation de l’alimentation à l’hôpital est tributaire de multiples contraintes de fabrication, sanitaire, écologique, de régimes particuliers, augmentant un risque de dénutrition pour les patients.  L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) et la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM) ont donc élaboré 23 recommandations dans le but de standardiser l’offre alimentaire, de l’optimiser et de l’adapter au besoin et au plaisir du patient. Ainsi, pour ne citer que quelques exemples, il sera à présent recommandé “que l’offre alimentaire propose plusieurs choix”, “que l’alimentation standard apporte un minimum de 2000 kcal/j” ou encore “que tout type d’alimentation thérapeutique soit réévalué en cours d’hospitalisation”.

Quant à la Haute Autorité de Santé (HAS), elle a mis en ligne fin novembre 2019, en partenariat avec la Fédération Française de Nutrition (FFN), les bonnes pratiques sur le diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. S’adressant aux professionnels de santé, aux enfants, aux adultes de moins de 70 ans, on y retrouve notamment des messages clés sur la dénutrition comme “Un Indice de masse corporelle (IMC) normal ou élevé n’exclut pas la possibilité d’une dénutrition “, les conséquences de la dénutrition, et des fiches outils.

C’est donc un sujet pris à bras-le-corps par les organisations sanitaires et sociales. Des collectifs, impliqués dans la lutte contre la dénutrition participent également à sa sensibilisation. Ainsi, le Collectif de lutte contre la dénutrition a créé une journée nationale de la dénutrition,  publie 14 propositions pour lutter contre cette maladie et a décerné un prix en décembre 2019 à une équipe du CHU de Nice pour l’organisation d’ateliers de cuisine pour les malades allogreffés de moelle par deux chefs.

Juliette S., rédactrice scientifique

– Des recommandations sont publiées pour stopper la spirale de la dénutrition. HOSPIMEDIA. Consulté le 30 janvier 2020.
– Le 4e programme national nutrition santé instaurera une semaine de la dénutrition. HOSPIMEDIA. Consulté le 30 janvier 2020.
– Diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. HAS. Consulté le 30 janvier 2020.
– Recommandations sur les alimentations standard et thérapeutiques chez l’adulte en établissements de santé. SCIENCEDIRECT. Consulté le 30 janvier 2020.
– La dénutrition en chiffres. LUTTE CONTRE LA DENUTRITION. Consulté le 30 janvier 2020.
Juliette S.
Sage femme
Rédactrice spécialisée dans la santé de la femme en âge de procréer
Passionnée par les domaines du bien-être et de l'écologie
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.