Mieux diagnostiquer la dénutrition chez la personne âgée

May 20, 2020 par

Selon les estimations, entre 4 et 10 % des personnes âgées vivant à domicile seraient dénutries, un chiffre pouvant s’élever jusqu’à 38 % en institution, voire 70 % à l’hôpital. Or l’état nutritionnel est un aspect capital de l’état de santé de la personne âgée, d’où la nécessité de diagnostiquer précocement et précisément la dénutrition.

Aide soignante qui s'occupe d'une dame âgée pour la faire manger.

La dénutrition chez les personnes âgées

En 2019, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait publié des recommandations sur le diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. Ces recommandations incluaient les critères diagnostiques établis dès 2007 pour définir la dénutrition ou la dénutrition sévère chez les personnes âgées d’au moins 70 ans.

La dénutrition était définie par la présence d’au moins l’un des critères suivants :

  • Une perte de poids au moins égal à 5 % en 1 mois ou d’au moins 10% en 6 mois ;
  • Un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 21 ;
  • Un taux sanguin d’albumine inférieur à 35 grammes par litre ;
  • Un score Mini Nutritional Assessment (MNA) global inférieur à 17.

Concernant la dénutrition sévère, elle était définie par au moins l’un des critères suivants :

  • Une perte de poids au moins égale à 10% en 1 mois ou au moins égale 15% en 6 mois ;
  • Un IMC inférieur à 18 ;
  • Un taux sanguin d’albumine inférieur à 30 grammes par litre.

Détecter la dénutrition, un enjeu majeur pour la santé des séniors

Récemment, en partenariat avec la Fédération Française de Nutrition, la HAS a émis des recommandations de bonne pratique sur le diagnostic de la dénutrition chez la personne âgée. Ces recommandations, destinées à tous les professionnels de santé prenant en charge des personnes

âgées, ont pour objectif un meilleur diagnostic de la dénutrition des séniors. En effet, d’une manière générale, la dénutrition augmente avec l’âge et constitue un facteur de risque indépendant d’augmentation de la morbidité (le fait de tomber malade) et de la mortalité.

Dans ce contexte, diagnostiquer la dénutrition et la prendre en charge peuvent significativement :

  • Améliorer le statut des personnes dénutries ou à risque de dénutrition ;
  • Réduire le risque d’hospitalisation pour les personnes âgées vivant encore à leur domicile ;
  • Limiter le risque de réhospitalisation ;
  • Améliorer la qualité de vie, l’autonomie et donc la survie.

De nouveaux critères diagnostiques à prendre en compte

Les données recueillies entre 2010 et 2020 révèlent que trop peu de personnes âgées sont identifiées comme dénutries ou à risque de dénutrition. La prise en charge de ce problème nutritionnel est donc largement insuffisante. Pour améliorer le diagnostic de la dénutrition chez les personnes âgées, la HAS a ajouté aux critères établis en 2007 un consensus de critères internationaux, qui propose un diagnostic en deux temps :

  • L’identification du statut à risque par un outil de dépistage validé par les experts ;
  • Une évaluation diagnostique intégrant à la fois les critères de 2007 et cinq autres critères :
  • La perte de poids non volontaire ;
  • La diminution de l’IMC ;
  • La réduction de la masse musculaire ;
  • La diminution des apports alimentaires ou de l’absorption ;
  • La présence d’une maladie ou d’une inflammation.

En suivant ces nouvelles recommandations, les équipes soignantes pourront mieux évaluer le risque de dénutrition, détecter les personnes âgées dénutries et ainsi les prendre en charge le plus tôt possible, pour limiter l’impact sur leur qualité de vie et leur autonomie.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Diagnostic de la dénutrition de la personne âgée – Note de cadrag. HAS. Consulté le 15 mai 2020.
– Diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. INSERM. Consulté le 15 mai 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.